Audition 2015

Publié le Mis à jour le

Il y avait longtemps que j’avais passé une audition pour un rôle à la télévision. Pas parce que je me croyais différent ou meilleur que les autres acteurs, non, surtout pas, mais simplement parce que je travaillais beaucoup et que j’étais présent à l’écran, donc, pour me voir, il ne fallait qu’allumer la télé. Récemment, je suis donc allé passé une audition, pensant qu’on voulait me voir avec une actrice de la série, pour vérifier la chimie entre nous deux, comme on dit dans le métier. Eh bien non, une charmante personne allait me donner la réplique, mais ce ne serait pas celle qui jouerait pas dans la série. Donc, la chimie, on repassera. J’imagine qu’on voulait me voir parce qu’il est possible qu’en cinq ans, depuis la fin de « Destinées » à TVA, j’ai pris 40 livres ou cent ans, ou les deux. Peut-etre aussi que depuis deux ans, depuis la fin de « Série noire », j’ai oublié comment faire pour jouer un homme derrière un bureau qui se lève et qui « cruise » une jeune femme de manière évidente. Ça se peut. Je ne sais pas. Bref, je ne me souvenais plus de l’ambiance qui règne lors d’une audition. C’est celle d’une salle d’attente de médecin, avec le stress en plus. Donc, de bonne foi, je me suis prêté au jeu, espérant être dirigé de manière adéquate et surtout qu’on me dise de façon claire et précise ce que l’on attends de moi. Non plus, pas du tout. C’était comme si on avait déjà trouvé l’acteur pour le rôle et que j’étais là juste pour la forme; « Pourrais-tu t’assoir s’il te plait. Pourrais-tu te lever. Oui. À ce moment-là, tu peux la regarder. »  Ok…bon. J’ai donc été pourri car j’étais très nerveux et j’avais l’impression de ne pas savoir ce que je faisais car on ne savait pas du tout quoi me demander. Je n’ai pas eu le rôle. Et c’est normal. Loin de moi l’idée de mettre la faute sur quiconque; j’étais pourri, j’étais pourri, c’est tout; j’avais oublié à quel point je ne suis pas bon en audition. Mais ce que j’ai de la difficulté à accepter, c’est qu’après 35 ans de métier, quand je me prête au jeu de l’audition, gratuitement comme toujours, on ne daigne même pas m’appeler pour me donner une réponse. Mon agent dû courir après le résultat et la réponse a été: « Ah, on appelle jamais quand c’est négatif ». Alors là, ça j’avoue, comme manque de respect, c’est vraiment en première place dans mon palmarès.

3 réflexions au sujet de « Audition 2015 »

    mjlongchamps a dit:
    29 mai 2015 à 7 h 31 min

    Cher Alain, que je suis heureuse que tu écrives au sujet des auditions! il y a des années que je vis cette situation. J’y vais parce que je veux travailler, tout simplement. Je suis membre professionnelle de l’UDA depuis 50 ans et c’est vrai, comme tu dis, qu’on peut avoir changé depuis les dernières années.. donc on veut voir où nous en sommes pour le casting. Mais cette façon de faire est vraiment humiliante. Et ce tutoiement excessif! pour qui que ce soit d’ailleurs, Non,ça ne passe pas. Comment être bon dans des conditions aussi froides et sans avoir un bon partenaire de réplique.. Moi aussi j’en perds mes moyens. Toi qui joues régulièrement, des rôles de premier plan autant au théâtre qu’à la télé , qui diriges et qui fais du doublage, c’est vraiment correct et généreux de partager ça. Je me sens moins seule enfin. Il faut dire les choses. Bravo.

    lyna a dit:
    29 mai 2015 à 7 h 58 min

    Welcome to my world, Alain!

    Je cherche du travail et j’envoie mon C.V. à plein d’endroits.
    Pas d’accusé de réception (ça, c’est d’un autre siècle!). Mais on spécifie sur l’annonce: « Si votre C.V. n’est pas choisi (pour une première rencontre), on ne communiquera pas avec vous. » Si, après une première entrevue, vous n’êtes pas choisie, on ne communique pas avec vous.

    On vient d’une autre époque, mon ami. Une époque où les gens étaient courtois, polis, soucieux des bonnes relations, etc. Maintenant qu’on peut étaler toute sa vie au complet en moins de 140 caractères et à la vitesse de l’éclair, on croirait qu’ils prendraient la peine de nous écrire… ben non!

    Récemment, la patronne de mon ex-mari qui avait deux postes à combler au sein d’une équipe de 4 où j’avais 2 amies (donc, tout ce beau monde me connait depuis plus de 10 ans) a refusé ma candidature sous prétexte que j’étais « trop vieille » (alors qu’elle avait le même âge que moi!!!) et n’a pas pris la peine de m’en informer. Alors, tu imagines mes chances auprès de ceux qui ne me connaissent pas… 😦

    Dans ces temps où tout va trop vite, t’as intérêt à inventer un système à compresser 1 an en 10 minutes…
    Ah… l’éloge de la lenteur… on en fera jamais assez la promotion! 😉

    Ceci dit, bonne chance mon grand. De toute façon, ton talent n’est plus à démontrer. Le hic, c’est que la nouvelle génération n’a rien à foutre de la « mémoire collective » et s’en sert pratiquement jamais, occupée qu’elle est à réinventer le monde comme si le monde n’avait attendu que leur naissance pour exister… lol

    Daniel Marleau a dit:
    29 mai 2015 à 14 h 21 min

    Mon cher ex-abonné Twitter, je suis d’accord avec toi, mais sais-tu que c’est le lot de la majorité des pigistes? Jamais de réponse aux CV, non plus aux entrevues… Et gare à l’âgisme quand tu atteindras mon âge… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s